le blog > derniers billets
 

Leadership : demande croissante dans toutes les organisations

Par Pascal-Henri Staut, le 13/03/2011 - [ 0 commentaire(s) ]


Disposons-nous des leaders dont nous avons besoin ?
Dans "Face aux Français" sur FR2, Jean-Michel Apathie a plaidé le 12 mars dernier, pour l’abolition du cumul des mandats. Un mal français, responsable selon lui, de l’impuissance des politiques, incapables de remplir correctement leur rôle. Si cette mesure qu’une majorité approuverait sans doute, voyait le jour, le nombre de responsables viendrait à exploser. Mais sommes-nous sûrs d'avoir assez de bons candidats ? Cette question, hypothétique dans la vie publique, se pose avec acuité dans beaucoup d’entreprises. Elle traduit un puissant mouvement de l’histoire : vers un besoin croissant de leaders.

Pas assez de leaders ?
Je me souviens d’une grande multinationale qui faisait le compte à l’aube des années 2000 : le total des candidats internes repérés pour succéder aux plus hauts dirigeants -les « high po » comme on dit- ne couvrait pas plus que les 2/3 des besoins ! On aurait pu espérer avoir du choix, et bien c’était le contraire.
Le tremblement de terre Japonais me remet en mémoire qu’après celui d’Haïti, les secours ont été handicapés, non pas par le manque de moyens, mais par le manque de coordination, donc à nouveau, le manque de leaders.
Le mouvement vers la « lean organisation », ces structures plates avec peu de niveaux hiérarchiques, réputées plus flexibles et moins couteuses n’est qu’un moyen de freiner une évolution irrésistible : toutes les organisations, et la société dans son ensemble, ont un besoin croissant de leaders et de leadership. Cette tendance a été décrite par de nombreux auteurs dont Peter Drucker (1).

Leadership et leaders
Le leadership est la fonction qui s’exerce au sein d’un groupe de personnes dont on attend un résultat. On n’a pas besoin de leadership pour se détendre en refaisant le monde autour d’une bonne bouteille. En revanche, un enseignant qui ambitionne de faire acquérir à une classe les bases de l’histoire de France ou de les faire réussir leur Bac, doit exercer son leadership, quand bien même il considère d’un air soupçonneux ce concept issu des cours de management anglo-saxons.

Il y a donc toute sorte de leaders, et l’exemple de l’enseignant dans sa classe est un peu provocateur. Au-delà des fonctions hiérarchiques classiques, les chargés de mission, les responsables fonctionnels, les animateurs de réseau, les chefs de projet... sont tout aussi représentatifs d’une nouvelle classe de leaders, dont la fonction traduit la complexification et l’interdépendance croissante des organisations.

Le besoin croissant de leaders résulte finalement des évolutions sociales, de la complexité croissante de nos sociétés, d’un point de vue technologique ou réglementaire, et tout simplement, de la démographie. C’est une caractéristique de notre époque moderne. La concentration des pouvoirs entre les mains de quelques uns ne doit pas masquer le fait qu’une multitude de lieux de décision existent et ont tendance à croître, et avec eux le besoin de leaders pour les prendre, ces décisions.

Saura-t-on les trouver ?
Il faudrait surement des sociologues et des historiens, pour appuyer scientifiquement cette thèse, mais elle me semble assez défendable pour que la question soit sérieusement posée : saura-t-on les trouver en nombre suffisant ? Rien n’est moins sûr, après tout. Certains pointent dans l’entreprise des signes de désaffection vers les responsabilités, les difficultés des managers intermédiaires, pris entre des exigences contradictoires. Certains imaginent la société s’effondrant en elle-même, telle un trou noir, sous le poids de sa complexité.
Le débat sur le cumul des mandats, cher à Apathie, cristallise donc à mes yeux cette problématique : former en nombre suffisant les leaders dont nous aurons besoin demain.
Mais est-ce que le leadership s’apprend ?... C’est une autre question !



(1) Notamment Peter Drucker « Les nouvelles Réalités ». Il est intéressant de noter que le besoin en mangement touche toutes les formes d’organisations, ONG et églises incluses.


mots clés : leadership;leaders;startégie;outils de pilotage RH

Réagir, ajouter un commentaire :

Nom ou pseudo :


Adresse Email (non publiée) :




Commentaire :


Merci de recopier le code que vous lisez ci dessous.

CAPTCHA Image



Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, Vous etes responsable du contenu que vous publiez.
Pour lutter contre le spam, votre adresse IP peut être enregistrée.


EnvoyerImprimer
Haute de page
Canooe sur Twitter Canooe sur Linkedin Canooe sur Viadeo

Expertise fidbac
Le stimulateur de compétences
Formules individualisées de développement basées sur l'accompagnement des compétences

Nous musclons vos collaborateurs grâce à un puissant dispositif, qui comprend pour chacun d'entre eux, un diagnostic à 360°/180°, un plan de progrès personnalisé et un suivi opérationnel.
Expertise Fidbac

les catégories

les blogueurs
Dominique Balette-pape
Chantal Buhagar
Gilles Wallis


avec les contributions de :

Jean-Jacques Auffret
Chef de projet

Denis Gallet
Consultant formateur

Hacid Hassetik : le critique
Conteste facilement, s'oppose parfois.

Jane Soluce : la pragmatique
Trouve des solutions à tout.

Pascal-Henri Staut : le philosophe
Analyse les problèmes de fond.